Paris diary

Publié le 9 Décembre 2013

Paris diary

J'ai vu Paris à peu près toutes les saisons en 2013. J'en garde des tas d'images fabuleuses. Des photographies par dessus la tête, à trier encore. Des souvenirs. En été, le retour attendu des USA de l'un, le regard émerveillé de l'autre devant l'ancienne maison de Georges Brassens. A la fin de l'hiver, ma copine enceinte devant la Tour Eiffel. Au printemps, une accolade, un sourire. Paris. Ses monuments. Paris sans lassitude.

En ce début d'hiver, j'y étais encore. Je garde en tête de ces jours à Paris des tas d'images, un beau ciel gris, des nuages, des lieux inattendus, la lumière qui perce, le froid, des choses insolites. Beaucoup de douceur, d'amitié. Surtout de l'amitié.

Je garde une image, la plus belle, la plus folle. Je revois mon amie courir devant moi, comme une dingue, à toute allure, à la sortie de Bercy. Parce qu'elle avait entendu qu'on criait le prénom de la star là-bas au loin. Et parce qu'elle savait à quel point c'était fou de se retrouver là, sans attendre, après le concert, après avoir laisser le métro se remplir sans nous. Parce qu'il y avait trop de monde et "qu'on ferait mieux d'attendre dans un café". Elle savait comme c'était fou de sortir de ce café et de se retrouver dans la rue à cet instant là. Et je le savais aussi. Alors je l'ai suivie, à en perdre haleine.

C'était un peu fou cette bousculade, ces centaines de gens heureux de la voir de si près, la québécoise, seulement de la voir, de tendre les mains, de lui sourire. C'était fou de n'avoir rien calculé, de s'être juste dit "on va rentrer" et de se retrouver à 1 mètre d'elle. Je l'ai trouvé drôlement belle.

C'est cette image que je garde, mon amie qui court droit devant sur la foule. Un peu comme si elle avait couru pour moi à cet instant là, parce que 2 minutes plus tôt, dans le café, je lui parlais de ce concert, de ce moment un peu magique que j'avais pris en pleine face, encore un peu sonnée par l'émotion.

Paris diary

C'est l'image du concert que je préfère. On ne voit pas grand chose sur la photo. C'est l'image du regard à la fin de la soirée, seule sur scène devant nous, l'image d'une certaine fragilité devant le public, l'image d'un visage un peu fatigué aussi. Et puis celui de l'étonnement, comme si la petite fille qui rêvait d'être une star est encore un peu là, sous la robe scintillante de grand couturier, et s'étonne encore d'avoir si bien réussi.

Plus tôt ce jour-là, on est tombé sur le Café de la Paix, une institution très célèbre près de l'Opéra, par hasard.

Plus tôt ce jour-là, on est tombé sur le Café de la Paix, une institution très célèbre près de l'Opéra, par hasard.

Paris diary
30 euros le hamburger. Et l'impression d'être dans un autre temps et ne plus vouloir en revenir.

30 euros le hamburger. Et l'impression d'être dans un autre temps et ne plus vouloir en revenir.

Paris diary
Et puis comme si ça ne suffisait pas, on est tombé sur Ladurée, après avoir acheté quelques chocolats à Angelina dont le salon était plein à craquer. Chez Ladurée, ils ont des serveurs tous beaux -on s'est d'ailleurs demandé si c'était un critère de sélection- ils ont aussi des religieuses à la rose trop jolies et à tomber (comme leurs serveurs) et ils servent le café dans des tasses couleur pastel, ils ont aussi des tas de pâtisseries dont j'ai oublié les noms mais dont je me rappelle que je dois y retourner pour goûter.

Et puis comme si ça ne suffisait pas, on est tombé sur Ladurée, après avoir acheté quelques chocolats à Angelina dont le salon était plein à craquer. Chez Ladurée, ils ont des serveurs tous beaux -on s'est d'ailleurs demandé si c'était un critère de sélection- ils ont aussi des religieuses à la rose trop jolies et à tomber (comme leurs serveurs) et ils servent le café dans des tasses couleur pastel, ils ont aussi des tas de pâtisseries dont j'ai oublié les noms mais dont je me rappelle que je dois y retourner pour goûter.

Paris diary

Décembre 2013.

Brasserie Café de la Paix, 5 Place de l'Opéra, Paris, 9ème.

Rédigé par Mimi

Publié dans #Paris

Repost 0
Commenter cet article

Agnes 18/01/2015 11:03

Les macaroons de L'aduree me manque, jolies photos x

Emeline 09/12/2013 07:27

:-) (que dire de plus...)

Magali 09/12/2013 08:36

Tout est dit je crois...