Pensées du jeudi soir

Publié le 20 Février 2014

Pensées du jeudi soir

La journée était plutôt bof (début du second semestre à l'école. je m'aperçois que ça va être beaucoup moins marrant qu'au début. genre, cours de droit, politique, économie. beaucoup moins marrant donc. démotivation. doutes. angoisse. début de dépression.) jusqu’à ce que je rentre chez moi et qu’une multitude de petites choses douces se produisent.

A commencer entre autres par plusieurs colis qui arrivent en même temps (j'adore ça), dont un contenant 2 Little Black Dress plutôt fines et légères pour la saison mais j'ai décidé d’agir comme si c'était le printemps. Avec un peu de chance je me dis... Hier, j'ai même tout remis en place sur mon balcon, déplié les chaises, réinstallé la table. Ce matin, ça affichait 12 degrés sur Genève. Je me dis que, évidemment, si je mets ma petite robe noire de printemps, que je ne mets pas d'écharpe, pas de pull, que je range le manteau, le beau temps va arriver, il fera bientôt 20 (c'est sûr).

A part ça, j'ai réécris sur Ladies Room, un blog que j'affectionne particulièrement. En fait, j'ai posté le texte sur le blog ici même mais je l'ai écrit spécialement pour le proposer à la rédaction de LadiesRoom. Parce que LadiesRoom est parisien, que plein d'amoureuses de Paris s'y promènent, je me suis dit que le sujet ferait écho.

Et donc, ça fait une semaine que mon article se pavane en Une du site et ce soir je vois qu'il est dans la sélection du Best Of. J'en aurais presque sautillé.

Je me rappelle la toute première fois, quand j'ai posté mon premier article sur LR, il y a plus de quatre ans maintenant, et qu'il avait été sélectionné par la rédac' pour faire la Une du site. J'en croyais pas mes petits yeux tout rond. C'était la première fois que j'écrivais et c'était aussi mon baptême de la blogosphère.

C'est un peu bête, mais j'y repense souvent en me disant que finalement, avant d'écrire, je ne savais pas que je pouvais écrire. C'est tout, c'est aussi simple que ça. Donc j'ai encore aujourd'hui un peu de mal à comprendre d'où tout ça est venu. Un jour, j'ai écrit, je n'ai plus arrêté, voilà tout.

Ecrire sur Ladiesroom m'a donné envie d'ouvrir ce blog, pour écrire autrement, un peu plus spontanément, de plein de sujets. Aujourd'hui, même quand le temps me manque, quand l'inspiration se barre (la traîtresse), quand parfois je doute un peu que mes pérégrinations puissent intéresser qui que ce soit, je dois bien avouer que j'ai toujours beaucoup de plaisir à venir ici (même si je me fais plus rare à certains moments, vraie vie oblige). De plus en plus de plaisir même ces derniers mois. Et évidemment, les fidèles, je sais qu'il y en a, et aussi tous les autres qui passent ici, y sont pour quelque chose dans ce plaisir, mais aussi dans cette exigence que je m'impose, de venir écrire et raconter, et partager, encore, encore, mois après mois.

Alors... MERCI.

Belle fin de semaine.

Rédigé par Mimi

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Commenter cet article