De la poésie autour du cou {Shlomit Ofir}

Publié le 23 Septembre 2014

Photos by Sarah Levy

Photos by Sarah Levy

Quand je pars en voyage à l'étranger, j'aime ramener un objet (un seul vraiment?) qui me suivra au quotidien. Pas un objet que l'on pose chez soi et qu'on ne voit que lorsqu'on fait la poussière sur l'étagère. Plutôt quelque chose qui m'accompagnera tous les jours. Il y a quelques années, c'était le sac à main. Et c'était le sac à "histoire". Il y avait toujours une histoire derrière, une anecdote. Les longues minutes pendant lesquelles j'avais marchandé son prix, la chaleur qu'il faisait ce jour-là et qui m'avait poussée à trouver refuge au frais dans la boutique, la matière qui m'avait tout de suite plu au toucher, l'histoire de sa fabrication, quelque chose qui retenait mon attention.

Ici et là, chez moi, il y a les traces de mes passages ailleurs, mais finalement, moi seule les vois ces traces. Un habit, un collier, un carnet. Ces choses qui viennent d'ailleurs sont un peu partout, dans mes armoires, rangées dans des boîtes, posées sur la bibliothèque. Personne ne sait vraiment, à part moi. C'est ce que j'aime aussi. Que personne ne sache.

Quand mon regard tombe sur un de ces objets, je sais, je me souviens, où quand comment pourquoi.

Je me souviens de la balade jusqu'à cette boutique dans Tel Aviv. Du chemin retrouvé à l'instinct, en quittant la plage, du sable encore sur les pieds, le soleil qui chauffe et les traces de sel sur les bras. Là contournes l'immeuble, là les arcades, ah oui c'est vrai, l'hiver dernier on s'était abrité de la pluie dans ce parc, mais alors ça doit être cette rue, prends la rue, au coin juste là. C'est là. Je venais de retrouver mon temple Shlomit Ofir dans le quartier de Neve Tsedek, à Tel aviv.

C'est de ça dont je me souviens aujourd'hui quand je glisse le sautoir autour de mon cou.

L'oiseau, l'arbre, le sautoir, ce sont les marques de fabrique de Shlomit Ofir. Il y en a d'autres, les formes géométriques par exemple qu'on retrouve beaucoup dans ses créations. Un peu de bois, du métal fin surtout, des couleurs douces. Il y a aussi la nouvelle collection sur le thème marin, des encres, des phares, des baleines, toutes sortes de choses de la mer.

Cette fois-ci, j'avais envie de quelque chose d'aérien, de léger, de poétique. C'est poétique un arbre et un oiseau, non?

La boutique de la rue Shabazi est la plus grande des 3 de la créatrice à Tel Aviv, bien fournie en vêtements et accessoires Details, la marque de S. Ofir. Je ne connais que cette boutique-ci et celle de la rue Shenkin, plus petite.

De la poésie autour du cou {Shlomit Ofir}

Bijou: sautoir arbre&oiseau Shlomit Ofir

Rédigé par Magali

Publié dans #Mode&Style, #Israël

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Émeline 23/09/2014 18:29

Très poétique! Et même mon chéri aime beaucoup! ;-)

Magali 23/09/2014 19:36

il a bon le goût le chéri ... ;)