Le jour où je n'ai pas mangé {dietox}

Publié le 17 Septembre 2014

Le jour où je n'ai pas mangé {dietox}

Bonjour toi !

Ça faisait longtemps. Je ne vais pas faire un topo, ça fait 5 mois que je n'ai pas pointé le bout de mon nez. Alors ce serait trop long. Ça tient en quelques mots. Tout va bien.

J'ai fait plein de choses, dont une que je vais te raconter ici.

Il y a quelques temps, j'ai entendu parler de cette diète d'1 jour à ne boire que des jus de fruits et légumes. Je partais à l'étranger quelques jours plus tard, et qui dit changement de pays, dit changement d'habitudes alimentaires, c'était donc le bon moment pour tester la cure Diétox.

Il existe trois types de cure, j'ai choisi l'express qui est la plus courte, sur trois jours, et qui consiste en un seul jour de jus, le jour précédent et le lendemain servant respectivement à préparer et à opérer la transition vers un retour à la "normale". On reçoit avec nos jus tout prêt quelques explications sur ce pocessus, des sachets de thé/tisane et quelques produits. Tout est fait pour que ça marche, pour qu'on y arrive sans trop de difficultés.

 

Le jour où je n'ai pas mangé {dietox}
Le jour où je n'ai pas mangé {dietox}

Et il y a programme à suivre, c'est là que ça se corse. Vous auriez dû voir ma tête quand j'ai lu qu'il fallait entamer la journée par une série de 15 abdos. Au saut du lit. AU SAUT DU LIT.

Et puis il faut marcher plus d'une heure dans la journée. Le problème n'est pas tellement de marcher, ce qui en soit, n'est pas si mal, mais c'est de trouver le temps.

Le jour de ma cure de jus, j'ai accompagné une amie boire un thé chez Ladurée pensant que "de toute façon je ne suis pas une accro aux macarons". Et bien je n'ai pensé qu'à ça. Dès 14h30, j'avais faim. En tout cas, j'avais envie de manger. Et c'est là que la cure devient intéressante. L'organisme est tellement habitué à recevoir des denrées diverses et variées à heure régulière, TOUS les jours et plusieurs fois (quand on y pense, c'est un peu dingue) que si ça n'arrive pas, il crie fort l'organisme (et moi aussi, enfin, en silence). J'avais des sueurs dans le dos, une espèce d’hypoglycémie que je contrôlais en me répétant comme une litanie que les jus m'apportaient tous les nutriments dont j'avais besoin et qu'il s'agissait plus d'une envie de manger que d'une réelle nécessité. Je vérifiais l'heure en crevant d'attendre mon prochain jus et j'avais envie de bouffer tout ce que je voyais. Ça a duré jusqu'au soir, jusqu'au dernier jus parfumé au cacao, une petit tuerie d'ailleurs.

Je n'ai eu aucun vertige, aucun de maux de tête. Je pense important de le préciser à ce stade. J'ai beaucoup réfléchis lors de ces trois jours à l'envie et à la nécessité de manger, qui sont deux choses bien différentes. J'ai aussi réfléchi au lien entre interdit et obsession...

Le lendemain de la cure de jus, le jour 3 donc, alors que youpi je pouvais enfin manger, je ne me suis absolument pas jeter sur mon petit déj. Ça ne m'intéressait plus parce que j'y avais droit. Autre point notable, on réapprend à goûter les aliments le temps de cette cure, à prendre le temps. Quand on a droit entre autres à une seule biscotte le matin au petit déjeuner, cette biscotte tu la savoures, crois moi.

Le jour où je n'ai pas mangé {dietox}

Il ne s'agit pas seulement de se détoxifier l'organisme au final. Si je connaissais déjà plutôt bien mon rapport à la nourriture, cette cure m'y a directement confrontée. Elle m'a aussi confrontée à mon rapport aux interdits, ce qui m'a permis de vérifier ce que je savais déjà.

Plus quelque chose m'est interdit, plus je le désire (sans commentaire).

A bientôt !

**Dietox, We reset your body

Rédigé par Magali

Publié dans #Mode&Style

Repost 0
Commenter cet article

Sophie 02/10/2014 13:53

Bonjour je suis Sophie d' asquelon et amie d'Anne la maman de Sarah.. Juste un mot pour te dire que j'aime beaucoup ta façon d'écrire Bisous

Magali 02/10/2014 21:53

Merci beaucoup... :)