Lilas

Publié le 13 Juin 2015

Photos by Sarah Levy

Photos by Sarah Levy

Hello you.

La marque Carolina Lemke cartonne pas mal à Tel Aviv. Les femmes en ont toutes sur le bout du nez. C'est le choix intermédiaire entre des lunettes de moyenne ou de très bonne qualité mais souvent moins accessibles financièrement. Les Carolina Lemke permettent d'accéder à une bonne qualité sans se ruiner non plus, et il y a cette offre toute l'année, pour une paire achetée, la seconde à - 50%. Il y a beaucoup de modèles très jolis. Et voilà, je me suis découverte une nouvelle passion pour les lunettes de soleil, manquait plus que ça.

Les lunettes de soleil, c'est l'accessoire idéal pour l'été et c'est aussi une manière de donner le ton à une tenue. En choisissant un modèle élégant, fun, discret ou complètement décalé (les lunettes cœur pourquoi pas c'est cool), c'est l'allure qui change en entier. Cet accessoire apparemment banal peut dire beaucoup plus de nous qu'il n'y parait. On peut porter une tenue très casual, le choix des lunettes peut apporter la touche de fantaisie qu'on ne met pas dans les habits. Ou au contraire on peut s'habiller de manière un peu plus excentrique et calmer le jeu avec des lunettes simples toutes sages. Ou on peut s'habiller excentrique et porter des lunettes excentriques. Bref on fait bien comme on veut.

Une chose est sûre, ce n'est pas un accessoire à choisir n'importe comment, apprendre à savoir ce qui nous va déjà, ce qu'on assume plus ou moins bien, et puis ce qu'on aime, ce qu'on veut dire aux autres, ce qu'on veut raconter de nous, un peu comme un rouge à lèvres en somme.

Après avoir voulu acheter la boutique du Dizengoff Center, je suis repartie avec deux paires, ici des rondes roses très pâles dont je suis amoureuse. Oui. Amoureuse.

 

Lilas
Lilas
Lilas
Lilas
Lilas
Lilas
Lilas
Lilas

* Merci à S. pour ces photographies et toutes les autres qui viendront nourrir mes prochains billets, on a fait vite, ou on a pris notre temps, on a fait avec le temps qu'on avait, comme on a pu, avec lumière, sans lumière, sans zoom, mauvais objectif il est où l'autre ? avec le vent, la mer, le sable sur les doigts, les gens au milieu, le soleil derrière, le temps qui filait, le dernier jour, la dernière heure, c'était chouette.

Sunnies Carolina Lemke, Eté 2015

Robe Pull Maje, Printemps/Eté 2014

 

Rédigé par Magali

Publié dans #Mode&Style

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article