Dans ma bibliothèque

Publié le 1 Novembre 2015

Dans ma bibliothèque

Bonjour. En attendant de trier un peu les photos de jolis châteaux plein d'histoires que j'ai visité il y a une semaine, voici un billet tout simple (mais un peu long) en ce dimanche soir. Je suis tombée sur un vieil article qui interrogeait une blogueuse à propos des livres de sa vie. Voici donc un petit questionnaire inspiré de cet article.

Le livre qui m'a marquée et m'a donné le goût de la lecture : Ce qui m'a donné le goût de la lecture, ce n'est pas un livre, un écrivain ou un style littéraire. J'ai lu beaucoup de biographies et de docus plus ou moins bien écrits pendant longtemps, mais j'y apprenais des tas de choses. Et c'était génial de réaliser que derrière l'exigence de la lecture, j'accédais au plaisir de découvrir des tas de choses sur des sujets comme la pop culture par exemple. Je parle bien de livre, pas de magazines. En somme, ce sont des livres à l'écriture "accessible" qui m'ont donné envie d'en lire de plus pointus.

La claque littéraire : "Bonjour tristesse" de Sagan. J'ai pris une claque aussi avec "Un vrai roman : Mémoires" de P. Sollers, offert par une copine. C'était le premier livre que je lisais de Sollers, et là, quand même, ça m'a rappelé ce que c'etait, qu'écrire vraiment.

Le livre que j'aime lire et relire : "Manuel d'écriture et de survie" de Martin Page, cadeau d'un ami. C'est une correspondance entre un écrivain reconnu et une jeune femme qui écrit son premier manuscrit. C'est intelligent, léger et plein d'espoir.

Le livre que j'aime honteusement : J'ai lu tous les "Twilight". Mais je n'ai pas honte. Ceci n'empêche pas le reste.

L'auteur dont je lirais toujours les livres : Pour l'instant, ceux de Justine Levy. Et c'est étonnant, j'aime et j'aime pas à la fois. C'est saccadé, torturé, narcissique. C'est une longue apnée et ouf à la fin on respire enfin. J'aime qu'elle parvienne à rendre ça, cette absence de respiration dans la vie du personnage, cette angoisse lancinante à travers l'écriture même, le style, l'absence de ponctuation, les phrases à rallonge... une écriture qui m'agace mais qui me prend aux tripes.

Le livre que je n'ai jamais pu finir : "Au commencement était la vie" de Joyce Carol Oates. J'ai arrêté au cours de la description de cette femme qui se prépare à s'auto-avorter (on dit comme ça?). J'étais assise dans le bus, j'ai failli m’évanouir. J'ai stoppé la lecture et j'ai rendu le livre à la bibliothèque.

Le livre pas encore lu et que je veux absolument découvrir : "Blonde" de Joyce Carol Oates, une fiction fantasmée sur Marylin Monroe. Mais j'ai peur de m'évanouir (on sait jamais, au détour d'une page). Cette auteur a une écriture puissante.

Le(s) livre(s) que je recommande le plus du bouche à oreille : "Passagère du silence", de Fabienne Verdier, autobiographique, des études qui se transforment vite en une sorte de parcours initiatique. "Un heureux évènement" d'Eliette Abecassis, on connait le film moins le livre. Et des livres d'analyses sur le phénomène des séries tv, comme ceux des éditions Puf, j'adore ça.

Le livre dont j'aurais aimé être l'héroïne : ... (je cherche) Tant qu'à faire, une biographie sur Kate Middleton.

Le livre que je n'aurais jamais cru aimer : "Rebecca" de Daphné du Maurier. Je ne me suis pas lancée dans la lecture en étant certaine d'aimer, mais plus par curiosité. Le pouvoir suggestif dans l'écriture est assez extraordinaire... et la tension, jusqu'au dénouement.

Celui dont je n'ai pas décroché : Je me souviens n'avoir pas décroché il y a quelques années de "La femme qui danse" de M-C Piétragalla et Dominique Simonnet. Inspirant. L'exigence et la passion, quels puissants moteurs...

Le livre qui m'a fait pleurer : "L'amant" de Marguerite Duras. Il y a ce quelque chose d'irrémédiable qui rend cette rencontre si belle.

Le livre qui m'a donné le moral : "Is everyone hanging out with me ?" de Mindy Kaling. Déjà parce que je l'ai lu en anglais, j'étais assez fière. Plus sérieusement, parce que j'ai lu peu de livres qui m'ont faire rire, mais rire vraiment, aux éclats. Et une écriture qui arrive à faire rire, comme ça, c'est quelque chose.

Douce soirée.

Rédigé par Magali

Publié dans #Lecture

Repost 0
Commenter cet article

Sandy 03/11/2015 16:04

j'aime ton blog :)
http://sandomy.com/

Magali 02/11/2015 21:34

@Emeline merci mon petit.
Je lis finalement relativement trop peu de littérature et de classiques, je devrais m'y mettre... mais parfois, les docus ou autres types de livres réservent aussi la découverte de belles plumes :)

Emeline 02/11/2015 06:03

Wouhaou... ta culture littéraire m'en bouche un coin... et ce que tu en parles bien! Ça me donne envie de lire des vrais livres!