Le printemps

Publié le 30 Mars 2016

Le printemps

Ces dernières semaines ont été riches, en inspiration, en envies, en projets. En envie de changement. Si riches que je ne savais plus quoi dire quoi écrire pour raconter tout ça. Mais commençons par le commencement. Si j'arrive à le retrouver. Ce billet sera sans doute un peu décousu.

Il me paraît loin le temps où je m'abonnais au diverses Box de produits cosmétiques et où je remplissais ma salle de bain de tubes de toutes sortes. J'en avais partout et un jour je me suis dis qu'il fallait que je me résolve à utiliser tout ça avant de poursuivre les abonnements aux Box. Je me suis désabonnée. J'ai dévouvert certaines marques un peu plus naturelles que tout ce que je trouvais dans les Box. J'ai commencé à avoir envie de n'utiliser que ces marques-là. Réduire pour apprécier vraiment. Il y a Ahava l’israélienne que j'ai cité plusieurs fois, il y a Caudalie la française et les autres, Avène, Bio Beauté by Nuxe entre autres.

Le printemps

Et puis, il y a eu l'envie de tester des choses encore plus naturelles. Pour voir. Comme les huiles végétales par exemple. Et voilà que je me retrouve à utiliser l'huile de coco comme démaquillant, nettoyant, hydratant pour le corps et le visage. Je crois que je commence à me lasser de la surabondance. Je sens que cette lassitude et cette envie de simplicité gagne du terrain depuis quelques temps, petit à petit, d'un placard à l'autre, d'une pièce à l'autre. Quelque chose mûrit tranquillement. Je ne sais pas où ça va exactement, mais ça va quelque part.

Il y a quelques années, j'ai acheté Zero Waste Home, le livre de Béa Johnson. Le bouquin n'était même pas encore traduit en français. On en parlait quasiment pas ici. Aujourd'hui, elle fait des interviews et des conférences à foison. Je ne sais pas pourquoi ce jour-là j'ai acheté ce livre. Je ne sais pas comment j'ai pu être attiré par cette histoire alors que je ne faisais même pas le tri du carton et du plastique et que croyez-moi, c'était le cadet de mes soucis.

Le printemps

Ce livre, qu'on peut donc trouver en français maintenant, c'est l'histoire et les conseils de cette française installée avec sa famille en Californie et qui a décidé de poursuivre un objectif de zéro déchet. En clair, réduire le contenu des poubelles, et même ne plus avoir de poubelle du tout. Un changement radical de mode de vie pour réduire au maximum tous les déchets. Ça implique d'avoir repensé tout le mode de consommation, d'une pièce de la maison à une autre, tous, vraiment tous les objets qui se trouvaient dans leur maison ont été rélféchis et remplacés dans le but de produire le moins de déchets possibles. Mais le zéro déchet, c'est beaucoup plus qu'une bataille quotidienne contre le plastique et le non recyclable. C'est aussi et surtout une bataille pour consommer mieux et moins, pour remplacer tout ce qu'on peut par du moins nocif aussi, c'est au final nager à contre courant de tout ce qu'on nous propose partout tout le temps, c'est oser dire non. C'est aller à l'essentiel, c'est revoir les priorités.

 

Le printemps

Aujourd'hui, je peux lire un article sur une maison dépouillée, comme l'est celle de Béa J., de tout le superflu et trouver ça super attirant. Je crois que cette envie de simplicité est dûe aussi au fait que je vive dans un petit logement et que, où que mes yeux se posent, ils tombent sur des objets. Partout, tout le temps. Je me sépare facilement pourtant de ce qui ne me sert pas, je ne mélange pas trop l'affectif et les objets. Mais il y en a de partout quand même. Et curieusement, ça me lasse un peu. Parfois je rêve juste d'une pièce lumineuse où l'air filtre par la fenêtre ouverte, et où mes yeux se posent sur quelques meubles pas trop chargés, quelques livres, un vêtement posé là, l'essentiel,  juste de la lumière, de l'air, de l'espace.

Et ces derniers temps, je me suis demandée ce qui m'empêchait réellement de vivre ce petit bout de rêve ? La réponse était si simple. Rien, à part moi.

Le printemps

Photos 1 & 5 by Sarah Levy
Photos 2, 3 & 4 : extraits de Zero Waste Home (version anglaise et française) de Béa Johnson

Rédigé par Magali

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article