manger, rêver, écrire. un peu partout.

Publié le 6 Mars 2016

manger, rêver, écrire. un peu partout.

Le dernier soir à Tel Aviv, le mois dernier, on a mangé dans un restaurant nommé Port Said, juste au pied de la Grande Synagogue. J'étais passée dans ce quartier un jour, en plein été. C'était Septembre, j'arpentais la ville le nez dans mon guide et des sandales aux pieds. C'était il y a plus d'un an. Cette fois, je suis revenue de nuit dans le quartier et sur les conseils d'une amie, on est allé à Port Said s'installer à une table tout près d'un de ces gros chauffages comme on en voit sur les terrasses l'hiver. Cette fois, c’était février, je sentais l'air froid à travers ma veste à carreaux. La carte de Port Said propose des choses un peu différentes des autres restos que j'ai pu tester. Les filets de poisson frits étaient délicieux. Après avoir picoré à deux sur les rectangles en carton qui servaient d'assiettes, on s'est régalé de ce crumble aux pommes en dessert. Une petite tuerie de douceur. Le lieu est branché, bruyant, ça vit, ça mange, ça rit et parle dans tous les coins.

Depuis la rentrée à l'école il y a deux semaines, tout s'est enchaîné. Vite, très vite. Les cours, les lectures, les plannings, les choses à faire que je repousse, à peine je repousse je suis déjà sous les flots, et mille idées qui me traversent l'esprit pour des billets que je n'ai pas le temps d'écrire. Et mille envies aussi. Mille petites et grandes choses. Des petits rêves oubliés qui viennent en douce frapper à ma porte. Alors je m'applique à en réaliser certains. Et pour les autres, c'est juste là, au creux du ventre, ou dans un coin de ma tête, j'oublie pas. Et au milieu de tout ça, des envies des bouts de texte par-ci par-là des carnets où je note tout des journées de cours des textes qui jonchent la table et le canapé, je garde un peu de place. Une petite place pour l'imprévu, pour ces petits hasards de rien du tout, qui font tout. Et ça, c'est peut être bien la chose que je préfère au fond.

Faites de beaux rêves.

manger, rêver, écrire. un peu partout.
manger, rêver, écrire. un peu partout.
manger, rêver, écrire. un peu partout.
manger, rêver, écrire. un peu partout.

Rédigé par Magali

Publié dans #Israël, #carnet d'humeurs

Repost 0
Commenter cet article