Hagar Satat

Publié le 12 Juin 2016

Photos by Sarah Levy

Photos by Sarah Levy

Salut! Je serais censée travailler en ce moment même à un écrit à rendre fin Juin (pas qu'un seul d'ailleurs) sur les émotions dans le travail social. Au lieu de ça, ce matin, j'ai :

1 . lu quelques billets de blogs 2. commenté ces billets 3. regardé le ciel gris 4. suis retournée me coucher. 5. me suis levée/fait un café 6. ai réfléchi au nouveau billet que je pourrais écrire.

C'est fou tout ce qu'on trouve à faire en période d'exas. Bref.

J'ai ces photographies qui dorment depuis un moment dans mes fichiers. J'ai découvert les créations de Hagar Satat en voyage, par hasard, un jour en me baladant Rue Levontin à Tel Aviv. Depuis, c'est un peu comme avec la créatrice Shlomit Ofir, je dois, je veux dire, je DOIS y aller à chacun de mes passages. Un peu comme en pèlerinage en fait. Je ne trouve pas ses bijoux par ici, je ne suis pas du tout sûre qu'elle exporte ses créations en fait.

Les matériaux qui reviennent beaucoup sont le métal, le bois et le cuir. J'adore ces bijoux, ils ne ressemblent à rien d'autre de ce que je vois par ici. C'est sûr que le style est "marqué" je dirais, avec une petite touche orientale. Ceux que je ramène en général sont relativement fins, mais beaucoup de pièces sont plus grosses et peuvent donner à elles seules le ton d'une tenue.

J'ai hésité longuement sur le collier que j'allais ramener. Quand je dis longuement, c'est-à-dire que mon amie n'en pouvait plus. L'hésitation portait sur ce collier que vous voyez ici sur les photos et un autre qui ressemblait beaucoup, mais vraiment beaucoup en fait, à quelques détails près. J'ai finalement pris celui-ci pour ce détail que j'aime bien, la petite ouverture sur le bas ; je peux  porter le collier des deux côtés, doré ou argenté. Quand à la bague, je l'avais repérée sur Instagram, il n'en restait qu'une, elle m'allait, et le prix était soldé. Elle m'évoque de la dentelle, je la porte presque tout le temps. Ici, j'ai mixé avec une petite bague carrée de Shlomit Ofir (main droite). Les photos datent de mon dernier voyage en Israël, c'était l'hiver, ce qui explique le gros pull tout doux de Sézane qu'on aperçoit.

Allez, je file, je vous souhaite un joli dimanche !

Hagar Satat
Hagar Satat
Hagar Satat
Hagar Satat
Hagar Satat
Hagar Satat

necklace & ring (left hand) : Hagar Satat / ring (right hand) : Shlomit Ofir / sweat : Sézane

 

Rédigé par Magali

Publié dans #Mode&Style, #Israël

Repost 0
Commenter cet article

Kimberly 30/06/2016 13:26

love this chain<3

http://peachmeup.com/

Magali 05/07/2016 16:19

I had a crush on it among a lot of beautiful things...