Journée pluvieuse et dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle

Publié le 26 Octobre 2016

Journée pluvieuse et dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle

C'est sous l'orage et une pluie diluvienne que je suis allée à Genève hier voir l'expo Dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle. Etant donné le temps qu'il faisait par ici (!), c'était la meilleure chose à faire. A part rester chez soi. Trempée jusqu'aux os, je suis entrée dans le hall que j'ai foulé un paquet de fois étant enfant, c'est le premier musée sans doute où je suis allée, je ne pourrais pas compter le nombre de fois où j'y suis retournée toute mon enfance. Il y avait les animaux, les oiseaux, le crocodile à l'entrée, un vrai, qui m'impressionnait, dans son petit bassin, la terre les étoiles et le système solaire, je me souviens encore de la lumière sombre dans cette pièce et de la fasination, il y avait les animaux de la savane, les minéraux, des fossiles, il y avait l'histoire de l'Homme, ça j'adorais, l'évolution de l'espèce, et Lucy, la petite sculpture de la célèbre australopithèque. Certains lieux d'expo ont été modifiés, je n'ai pas retrouvé la terre les étoiles et les planètes, sont-elles encore là ? D'autres lieux n'ont pas bougé d'un pouce, et Lucy est toujours là, j'ai vérifié, vous pensez bien. Tout ça fait parti des expos permanentes.

Il y a en ce moment une expo temporaire sur les dinosaures. Elle est basée sur les découvertes de Hans-Jakob Siber, entre autres, un zurichois auto-didacte (technicien dans le cinéma, il s'est dit un jour "tiens si j'allais faire de fouilles pour trouver des fossiles de dinosaures"! et il en a trouvé), découvertes faites dans le Wyoming, qui serait l'un des sites les plus riches au monde à ce jour. La première partie de l'expo s'attache aux fouilles de Siber. La deuxième partie replace la découverte des dinosaures dans le contexte historique, les premières croyances, les premiers fossiles retrouvés et les interprétations des différentes époques. L'expo est assez classique dans sa présentation mais fait voyager le temps d'une bonne heure entre diplodocus et alosaure, bébé dinosaure, et ramène un peu en enfance, en nous faisant retrouver cet état de fascination. J'avoue que j'avais la musique de Denver dans la tête à un certain moment. Comment, vous ne connaissez pas Denver le dernier dinosaure ? Le très bon point du Museum, c'est qu'il est accessible gratuitement, partout, y compris pour l'expo temporaire. Ca, c'est vraiment extra, on peut y passer le temps qu'on veut, sortir, revenir, finir l'expo un autre jour, pour les enfants, c'est vraiment idéal. Voilà, et bientôt, je vous parlerai de l'autre expo en ce moment à Genève, à Palexpo tout cet automne, qui est plus dans quelque chose de fun et spectaculaire, avec plein de dinosaures qui font peur et qui bougent. Je sens que je vais adorer.

Journée pluvieuse et dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle
Journée pluvieuse et dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle
Journée pluvieuse et dinosaures au Museum d'Histoire Naturelle

Rédigé par Magali

Publié dans #Genève, #Culture en vrac

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article