Feel good book

Publié le 9 Novembre 2016

Feel good book

Il y a quelques mois, j'ai lu "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une." Je ne me rappelle plus du tout de quelle manière je suis tombée dessus. Il est certainement apparu alors que je faisais d'énièmes recherches sur des bouquins de développement personnel. Je le classerais effectivement dans cette catégorie. Ce livre est un premier roman de Raphaëlle Giordano, coach en créativité et en développement personnel. C'est l'histoire de Camille, 38 ans, mariée et maman d'un enfant, qui s'ennuie, enfin pas l'enfant, elle. Sans comprendre pourquoi, puisque conventionnellement, aux yeux de la société, elle a tout pour...blablabla... ça ne veut pas dire grand chose avoir tout pour être heureuse, à croire qu'il faudrait posséder quelques ingrédients seulement pour que ça marche ce fameux bonheur. Camille a l'impression de passer à côté d'un truc, sans trop comprendre quoi, et pourquoi. Un soir, lors d'un évènement particulier, elle va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie, elle rencontre un routinologue. C'est un thérapeuthe pas banal qui d'expérience en expérience, amène Camille à se positionner autrement dans sa vie, à redécouvrir qui elle est, ce qu'elle veut. Ce que j'aime dans ce livre, c'est qu'on peut s'en servir comme d'un support, les expériences que le routinologue fait faire à Camille peuvent être repris par le lecteur. Les exercices sont expliqués de manière assez concrètes pour être reproduit. Comme dans la vie, on ne saisit pas toujours au premier abord le but de l'exercice, comme dans la vie, comme on pourrait l'être quand on veut que quelque chose bouge mais qu'on a peur, et qu'on est encore sur nos gardes, Camille est sceptique. Et puis, elle veut tellement que ça bouge dans sa vie, qu'elle finit par faire confiance, dans le thérapeuthe, dans les exercices. Et enfin tout démarre pour elle... J'ai retrouvé beaucoup de ces exercices dans d'autres livres ou approches. Ce livre est un outil, un vrai cahier d'inspiration. Plus qu'un roman, c'est vraiment un appui, le roman ici n'est un prétexte. Mais on peut aussi le lire comme tel et ça peut être une bonne approche en développement personnel (c'est quoi ce truc ?). La fin de l'histoire amène une dimension sur une certaine vision de la vie, sur les coïncidences, le hasard, les rencontres. Et Camille comprend, et nous avec, que le bonheur se fabrique, jour après jour, si on fait confiance, si on s'ouvre, et si on a les bonnes clés, alors, oui, enfin, un truc peut s'enclencher.

Rédigé par Magali

Publié dans #Lecture, #carnet d'humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

notrecarnetdaventures 13/11/2016 11:29

C'est toujours bien de trouver des livres qui interrogent et qui sont positifs ! Je ne l'ai pas lu, mais j'en entends aussi beaucoup parler !
Bon dimanche,


Anthony & Noémie - blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com
En ce moment, on te parle d'une box surprise pour les amoureux !

Magali 13/11/2016 18:12

Il est très fluide et agréable à lire :)