Les petits loupés (lifestyle, beauté)

Publié le 6 Novembre 2016

Les petits loupés (lifestyle, beauté)

Je ne pense pas que cela deviendra une rubrique, mais dernièrement j'ai testé des choses qui sont passées un peu à côté et que pour d'obscures raisons, j'ai tout de même un peu aimé.

1. Des livres. 2. Les rouges à lèvres liquides mat de Djulicious. 3. Le dentifrice solide Lamazuna.

1. On commence par les livres de Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café et La vie est facile, ne t'en fais pas. Il y a quelque chose de poétique dans les titres, mais ça va vite s'arrêter là pour la poésie dans l'écriture. L'auteur s'est lancée seule sur une plateforme d'auto-édition sur Amazon, publiant Les gens... Et ça a cartonné, la faisant repérer par un éditeur, depuis, elle a publié trois autres livres dont La vie est facile...  qui est la suite des Gens... Les Gens heureux... va être adapté au ciné. Je trouve l'histoire super pour cette auteur, et au fond tant mieux. Alors, en résumé, c'est l'histoire de Diane qui a perdu dans un tragique accident son mari et leur petite fille. Après un an de deuil impossible, elle part s'installer en Irlande pour un temps indéterminé. Là, elle rencontre quelques personnes qui deviendront de plus en plus importantes dans sa vie. Dans le deuxième roman, elle est de retour à Paris, remonte la pente, reconstruit sa vie, rencontre quelqu'un, mais l'Irlande l'appelle à nouveau. Voilà, en résumé. Pour je ne sais quelle raison, enfin si, sûrement l'intrigue amoureuse (!), ces deux bouquins ont eu un caractère complètement addictif sur moi, comme un bonbon bien trop sucré dont on sait que c'est loin d'être une pâtisserie fine, mais que quand même, on se dit, allez on s'en fout, ça fait du bien. J'imagine que la vague autour de 50 nuances de Grey était du même ordre, je ne l'ai pas lu. Ces deux livres m'ont rappelé les Arlequin. En ayant dit ça, j'ai dit tout le reste. On tombe dans tous les clichés du genre, et ça va en s'accélérant au fil de l'histoire. La vie est facile, ne t'en fais pas glisse de plus en plus vite là dedans, stéréotypes à foison, mais alors à foison, expression d'écriture qui reviennent sans cesse au fil des chapitres, et pourtant, ça a fonctionné, j'ai pas lâché. Il y a un temps pour tout j'imagine, un temps pour Jane Austen, et un temps pour ça. Pour un moment cocooning, c'est le genre de plaisir coupable parfait. C'est quasiment certain que j'irai voir le film, le choix des acteurs peut donner de l'épaisseur, je verrais assez bien Claire Danes ou Sarah Drew (April dans Grey's Anatomy) en Diane ou dans un autre genre Michelle Dockery (Lady Mary dans Downton Abbey).
 

Les petits loupés (lifestyle, beauté)

2. Les RAL Djulicious.

J'en ai quatre faits en collaboration avec des bloggeuses et youtubeuses. Le produit n'est pas abouti à mon avis. L'application n'est pas top, il faut vraiment gérer la quantité de produit au risque de se retrouver avec des stries sur les lèvres, le produit dessèche , et je n'ai jamais eu un RAL qui tâche les dents à ce point. Moyen, quoi. Je n'en mets que lorsque je sais que je peux faire des retouches régulières, je vais éviter l'entretien ou l'exposé en cours. Toutefois, ce que j'aime ici, c'est que c'est une marque de maquillage toute jeune lancée en 2013 par une youtubeuse française, donc je pense qu'il y a évidemment une évolution à venir. Les produits ne sont pas testés sur les animaux et les prix sont accessibles. Quand aux couleurs, mon préféré est le Knoetzielicious, de Knoetzie, très difficile à décrire, un brun orangé doux, discret, et vraiment pas mal. J'aime aussi le Julicious de Julie world of beauty, un rouge coquelicot lumineux. Quand aux Birdilicious de Natasha Birds, un orange très orange et le Floralicious de Flora, un corail fluo, je n'ai pas encore trouvé à quelle occasion je vais les porter.

(gauche à droite, Floralicious, Birdilicious, Julicious, Knoetzilicious)

(gauche à droite, Floralicious, Birdilicious, Julicious, Knoetzilicious)

Les petits loupés (lifestyle, beauté)

3. Le dentifrice solide de Lamazuna. C'est une marque zéro déchet et vegan française, créée en 2010. C'est une très chouette marque, j'ai testé d'autres produits et j'aime la manière dont il sont conçus, le concept qu'il y a derrière, générer le moins de déchet possible, tout en étant bon pour la santé. Mais le point négatif ici, c'est que le dentifrice s'est décomposé au fur et à mesure, alors que je l'avais déposé dans une coupelle (ma faute? humidité?), j'ai perdu pas mal de produit et le prix est élevé, donc ça fait un peu mal.

Je crois que quand on se tourne vers des marques plus petites, plus locales, plus innovantes aussi (vegétalienne, zéro déchet pour Lamazuna), d'auto-entrepreneurs, comme DJulicious et Lamazuna, on réalise à quel point ça peut prendre du temps de fabriquer un produit de qualité, à quel point il faut des moyens que des marques qui se lancent n'ont pas forcément au début. On est tellement habitué à consommer des produits hyper aboutis de grosses boîtes qu'on ne sait pas vraiment, finalement, tout le boulot qu'il y a derrière. Je me dis que ça fait partie du jeu de tomber sur des ratés dès lors que l'on commence à consommer autrement.

Bon dimanche !

Les petits loupés (lifestyle, beauté)

Rédigé par Magali

Publié dans #Lecture, #Beauté

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Andrea 07/12/2016 14:50

J'ai découvert ton blog via le groupe Café Gratitude, et quelle jolie surprise :) J'aime beaucoup ton écriture, c'est léger, sans fioritures, le ton est juste, et surtout, je me retrouve dans pas mal de choses que tu partages. Notamment ton avis concernant les livres de Agnès Martin-Lugand! J'ai été déçue par le style d'écriture que j'ai trouvé parfois très limite, les clichés et les redondances, mais en même temps je me suis attachée aux personnages et j'avais envie de connaitre la fin! Comme tu le dis, ces livres sont comme des arlequins. Je suis contente de lire un avis comme le tien, car ces livres croulaient sous les bonnes critiques et j'avais l'impression d’être une extraterrestre :-)
Bonne continuation!
Andréa

Magali 10/12/2016 13:07

Merci beaucoup Andrea pour ton gentil mot déposé ici :-)
Ça me touche que tu puisses te retrouver dans certains de mes propos.
En ce qui concerne les livres de Agnès Martin Lugand, c'est assez rare que je parle de choses que je n'aime pas, parce que je n'aime pas "descendre" quelque chose, après j'avais évoqué cette lecture dans un précédent billet et je me suis dit que ça valait la peine de donner mon avis, et comme je le dis, tant mieux au final pour l'auteure, son aventure est belle !

Une belle journée à toi !