Sur le chemin du végétarisme (+adresse à Genève)

Publié le 15 Février 2017

Sur le chemin du végétarisme (+adresse à Genève)

Des personnes de ma famille m'ont dit que je ne parlais que de nourriture sur mon blog, c'est pas vrai je ne vois pas du tout, je parle aussi parfois de voyage, mais comme je ne voyage pas en ce moment...

Salut par ici. Au fil de mes recherches de lieux, restos et épiceries vég', j'ai trouvé Aux deux portes, une adresse entièrement végétalienne à Genève. On peut y manger, il y a 2 ou 3 tables dans la pièce principale qui sert aussi d'épiceries, avec un rayon frais, j'ai goûté les feuilletés maisons au seitan, très bon, plein de protéines et qui remplace donc la viande. J'ai trouvé l'accueil de ce lieu attentionné et très gentil.

Sur le chemin du végétarisme (+adresse à Genève)

Alors à partir de là, je rentre dans des détails qui ne vont peut être pas intéresser tout le monde, c'est un peu le carnet de bord de comment je fais pour devenir végétarienne. Ca fait donc plusieurs mois que j'ai décidé de modifier mon alimentation. A petit pas, parce que c'est beaucoup d'un coup.

Alors j'en suis où ?

J'ai drôlement apprécié ce hamburger avec steak haché chez une amie il y a quelques mois mais j'apprécie d'acheter des choses végétariennes quand je fais mes courses. J'achète encore oeufs, pizza, parfois fromage, au détour d"un rayon, mais ce n'est plus systématique, je m'en passe de plus en plus. Chez les autres, je mange ce qu'il y a, quoi qu'on ne m'a pas encore servi de côtes de veau ou de jarret d'agneau et du coup je n'ai pas encore été confrontée à ça ! J'aime le poulet rôti que je mange chez mes parents mais pour autant je n'aurais aucune envie de m'en faire chez moi, ça ne me manque pas du tout, et non je ne vais pas en manger toutes les semaines chez mes parents pour combler le manque. Je mange tous les poissons et tout ce qui vit dans l'eau, coquillages et crustacés. Mais je n'achète plus de boîtes de thon ou sardines ou autre. La question des compléments alimentaires ne se pose pas et la vitamine B12, je me poserai sérieusement la question si je sens que je n'ai plus envie un jour de manger tout ce qui est animal.

Qu'est-ce que je mange encore ?

Je mange des oeufs, du fromage, du poulet ou de la pintade, du poisson, de la viande des grisons (cherchez pas j'adore ça) voilà c'est à peu près tout. Le porc et le boeuf ont été les plus faciles à arrêter, quand aux autres viandes, agneau veau lapin gibier etc, ce n'était pas ce que je mangeais le plus donc là aussi facile à arrêter. Le fromage, c'est sur les pizzas, les plats spéciaux comme la raclette ; le lait de vache, je n'en achetais déjà quasiment plus depuis bien avant mon envie de végétarisme, il m'arrive d'en boire servis dans les cafés qui ne proposent pas de lait végétaux, mais j'ai remarqué aussi que d'un point de vue purement digestif, ben c'était pas le top, mon corps a dû se déshabituer et j'aime plus tellement, donc j'évite, mais des fois j'ai trop envie de mon lattè. Quand à la crème pour les plats, je suis passée à la crème de soja depuis un bout de temps et les yaourts fini aussi depuis longtemps, je mange des yaourts au soja. Je fais attention mais bon on ne sait pas tout, alors je vais peut être me transformer en OGM sur pattes, autre problème.

J'ai instauré un truc qui marche assez bien. Je me fais plaisir quand je sors, avec un brunch et des oeufs par exemple, ou un plat au resto avec de la volaille parfois d'autres viandes.  Je mange à l'extérieur ou chez mes proches ce que je n'achète pas chez moi. Du coup, ça me permet de réduire progressivement.

Je n'ai pas fait je crois de post qui explique vraiment ma prise de position sur l'alimentation, tellement de bloggueuses l'ont fait que je crois que ça me fatiguait d'avance. Ce sont des raisons éthiques, et un état d'esprit, enfin une manière de vivre qui me correspond par bien des aspects.  Peut être qu'un jour j'en écrirai d'avantage.

C'est parfois le parcours du combattant, et en même temps quand je fais mes courses, je me rends compte de la quantité de rayons où je ne passe plus et du gain de temps, que ce soit l'immense rayon de boîtes de conserves de poisson, le rayon charcuterie ou autre rayons frais.

J'ai, il me semble, perdu un peu de poids, c'est bien la première fois que je parle de mon poids sur ce blog, le régime omnivore est apparemment connu pour faire prendre du poids, je ne le savais même pas. Je me sens légère, sans jeu de mot, intérieurement, je me sens plus légère.

Je cuisine, je découvre de nouvelles choses et de nouvelles saveurs.

Et puis je regarde parfois des émissions comme Cowspiracy et je me demande à quel moment l'être humain a débloqué pour en arriver à de telles extrêmes.

Je n'aime pas les cases, je pourrais dire que je suis flexi-tarienne, mais je pense qu'il y a autant de flexi-tarisme qu'il y a de flexi-tariens, on fait comme on veut, comme on peut, et moi je fais avec mes paradoxes.

Voilà... Je vous souhaite une belle fin de semaine, à bientôt !

** La première photo a été prise au Café Paradiso, un de mes lieux préférés de Genève, dans le quartier des Bains.

Sur le chemin du végétarisme (+adresse à Genève)

Rédigé par Magali

Publié dans #Manger, #carnet d'humeurs

Repost 0
Commenter cet article