Pas à pas

Publié le 21 Juillet 2017

Photo, Sarah Levy.

Photo, Sarah Levy.

La chaleur, je ne pensais pas y être devenue sensible à ce point. D'un autre côté, s'il ne faisait pas si chaud, j'aurais l'impression de ne pas vivre un vrai été, mais sincèrement, je crois que je n'aime plus tellement ça, avoir trop chaud pendant des jours et des jours, ce n'est pas que je n'aime pas, c'est que je suis complètement stone la plupart du temps, vidée de toute énergie et motivation. L'énergie revient quand il commence à faire frais, c'est à dire vers 22 heures et là, je me sens prise d'une envie de faire un tas de choses, un peu décalée donc.

Si vous voulez rester au frais, volets mi-clos et ventilo, Grace et Frankie est la série à regarder. Il y a trois saisons, j'ai découvert au printemps dernier et eu un gros coup de coeur. Parmi toutes celles que je regarde, c'est la seule qui, déjà, met en avant des acteurs plus âgés et ensuite traite de sujets peu abordés dans les séries et le cinéma de manière générale : la sexualité des personnes âgées, la sexualité des femmes  et âgées de surcroit, l'homosexualité qui ici n'est pas abordé à travers un personnage caricatural comme c'est bien souvent le cas (le meilleur ami qui aime la mode comme dans Girls, Sex and the city etc)  mais à travers deux des personnages principaux de la série. Jane Fonda et Lily Tomlin sont vraiment extra. C'est une série très féministe, très engagé, et juste. Je ne crois pas avoir vu une série comme ça depuis longtemps, peut être même jamais en fait. Et la créatrice est Martha Kauffman, la même que Friends, je trouve que ça se ressent, il y a cette même tendresse. Les 3 saisons sont sur Netflix, et il y a une saison 4 annoncée.

A part ça, les séances de kiné se poursuivent, ce n'est pas encore ça mais ça avance, en attendant de reprendre des cours de danse, je vais m'égosiller dans quelques concerts en plein air, rire et juste profiter, et je fais des exercices chez moi qui paraissent extrêmement simples mais qui à chaque fois me font réaliser à quel point mon pied n'est pas stable et encore un peu fragile, et tout doucement, pour le plaisir, je recommence quelques mouvements et étirements, ceux qu'on fait à la barre, et je retrouve cette sensation que j'ai oublié depuis des semaines, celle de l'effort, de la tension, et de cette joie indescriptible, une jambe tendue, un muscle qui tire, un geste bien en place, c'est comme si quelque chose reprenait vie.

Rédigé par Magali

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article