Auprès de mon arbre

Publié le 18 Juillet 2010

Manger des maki california, lire A/R le magazine voyageur parce que c’est bien écrit et intéressant, changer d’avis et lire autre chose, décider d’aller en Croatie un jour, écouter Katie Melua, marcher pieds nus dans l’herbe, me mettre du vernis rouge, m’assoupir, sentir le vent caresser mes épaules, danser avec Suddenly I See dans la tête.

Il y a quelques années, j’avais envisagé de faire des petits jobs et de vivre comme ça, pendant un moment, en passant d’un job à l’autre. Encore fallait-il que ce soit compatible avec les contraintes que ça impose. J’ai pu le faire en pensant que ce serait impossible.

Beaucoup de gens disent que l’enfance est la période la plus insouciante de l’existence et la plus belle. Je plains ces gens. Ils vivent dans un passé illusoire qu’ils idéalisent. L’enfance est pleine de frustrations.

J’aime la vie d’adulte, je fais mes choix, je décide, j’avance. 

 

Rédigé par Mimi

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article