contre-courant

Publié le 15 Août 2011

J'aime bien prendre mon bus à l'aube le dimanche quand tout le quartier dort encore. J'aime aussi partir en fin de journée pour bosser de nuit, alors que tout le monde rentre chez soi. Et puis, j'aime bien rester sous mes draps le matin quand j'entends les moteurs démarrer en bas de chez moi. En rentrant tard le soir ou très tôt le matin, on croise parfois un regard fatigué qui semble nous dire  "ah, toi aussi", et on sourit. Oui moi aussi. Moi aussi je travaille dans un milieu où rien ne s'arrête jamais, où il n'y a pas de jours off, où le dimanche et le 14 juillet n'existe pas, où le 25 décembre se fête au travail. Moi aussi je m'épuise parfois à des cadences d'une semaine non stop pour profiter ensuite de ne rien faire pendant 4 jours. Et malgré tout, moi aussi j'aime ça, être un peu à l'envers de tout le monde.

Rédigé par Mimi

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Commenter cet article