Fucking weather

Publié le 22 Juin 2010

J’avais déjà oublié à quel point c’est agréable d’aller bosser sans être fatiguée, ça valait le sacrifice d’une soirée et 11h de sommeil.

Petit bilan d’un rendez vous de la semaine dernière : Il n’y a pas pire que de revoir un ancien pote de ses 16 ans complètement à côté de la plaque – il l’a toujours été, mais pour d’obscures raisons, je me suis toujours efforcée de le comprendre. Ah ben si, en fait, il y a pire. Revoir l’ancien pote en question et se rendre compte qu’on ne le supporte plus, cette fois c’est trop. Et tout ça, dans peut être une des villes les plus moches du monde. Morne, grise, qui suinte l’ennui. Bref. Le soir venu, j’ai quitté le pote et me suis promis cette fois de laisser tomber et de ne jamais remettre les pieds dans cette ville !

Le soleil est revenu, il était temps.

Rédigé par Mimi

Publié dans #carnet d'humeurs

Repost 0
Commenter cet article