India #1

Publié le 11 Août 2012

De ce voyage en Inde, je ne raconterai pas tout ici. Ce que je peux en dire, c'est que quand on va en Inde, on ne va pas seulement à la découverte d'un pays, on va aussi à la découverte de soi-même. 

Il paraît que les voyages forment la jeunesse. Un voyage en Inde forme plus qu'aucun autre je pense.

Je me suis pris une méga claque dans la figure. Je pensais savoir, comme tout le monde. Bien sûr, on sait tous, on sait que là-bas, c'est comme ça. On sait pour la misère et le reste qu'on n'ose pas imaginer. Désormais, je sais que je ne savais rien, rien du tout. Je ne savais pas... à quel point.

Je ne savais pas ce que ça faisait de voir tout ça, juste là sous ses yeux, de laisser l'appareil photo au fond du sac, d'oublier ses réflexes de touriste, et d'écarquiller les yeux de stupeur.

Je ne savais pas ce qu'était le "choc de l'Inde", ce fameux truc bizarre qui arrive parfois à certains voyageurs. Maintenant je sais.

Je ne savais pas que le "choc de l'Inde" pouvait être si douloureux qu'on en perd la mémoire. Maintenant je sais.

Je ne savais pas que ça pouvait dévaster. Maintenant je sais.

Je ne savais pas que ça pouvait m'arriver, à moi aussi. Je me croyais à l'abri. Maintenant, je sais.

Je pensais être préparée à plein de choses. Je n'étais préparée à rien du tout parce qu'on n'est jamais vraiment préparé à voir ce que l'Inde a à montrer.

Si j'avais attendu d'être prête, je ne serais jamais partie. Parce que rien ne prépare à un tel voyage. Il faut juste se décider et aller voir. Ce voyage, c'est un saut dans le vide. On se jette, et on verra bien. Je me suis jetée,  et j'ai vu.

Mais laissez-moi commencer par la fin, par un souvenir tout doux au milieu de tout le reste.

Quelques jours avant la fin du voyage, je l'ai vu. Au bout du chemin, tout à la fin de ce périple, il était là, majestueux, d'un blanc éclatant, d'une courbe parfaite, il était là. Apaisant et lumineux. Après ce parcours à travers le Rajasthan, après ces jours, ces heures, ces instants, pour venir à bout de quelque chose que j'avais bien failli laisser en route, il apparaissait enfin sous mes yeux. Le Taj Mahal. Comme une récompense au bout du chemin. Mon plus beau souvenir. C'était la fin du voyage.

La première fois que je l'ai vu, c'était ici, d'une terrasse d'un restaurant. Il est apparu d'un seul coup en plein milieu d'Agra et de ses quartiers délabrés, comme surgi de nulle part, sorti tout droit d'un rêve, d'un songe. 

Inde-ete-2012-701.jpg72h avant que l'avion ne se pose à Paris, nous nous sommes levées pour aller voir le Taj Mahal. C'était l'aube, 5h30, il faisait déjà jour. Dehors, c'était très calme. A 6h, nous avions nos billets en main. 6h, c'est l'ouverture et c'est le meilleur moment pour profiter. Les touristes ne sont pas encore très nombreux.  Nous sommes entrées par une immense porte, je ne me rappelle plus, "East Gate" peut être. La cour intérieure, le soleil qui se lève. La lumière blafarde et la douceur de l'aube. La chaleur encore endormie. Le frémissement au creux du ventre de le voir apparaître d'une seconde à l'autre. Cette fois, ça y est, j'y suis, je vais le voir. En vrai. On traverse une cour, on prend notre temps. Puis on se dirige vers l'immense porte rouge. On s'approche doucement. Je traverse.

Je suis de l'autre côté, ça y est. Il est là, comme sur une carte postale. Je me tiens là, devant lui. Au bout de cette allée si célèbre.  Je me tiens là, comme si j'étais seule au monde, avec lui devant moi.

Je m'avance vers lui, de plus en plus près. J'en fais le tour, je n'en reviens toujours pas. Je prends le temps de le regarder. Je suis au Taj Mahal.

Puis il est l'heure, on a un bus à prendre pour Delhi d'où on embarquera dans l'avion de retour quelques jours plus tard. Je marche en tournant le dos au palais. Mais avant de traverser la grande porte rouge, je me retourne vers lui une dernière fois. A ce moment-là, j'ai pleinement conscience que ce moment est unique.

Inde-ete-2012-761.jpg

Inde-ete-2012-767.jpgInde-ete-2012-763-001.jpg

Inde-ete-2012-766.jpg

Inde-ete-2012-790.jpg

Inde-ete-2012-816-001.jpg

Inde-ete-2012-833.jpg

Ce matin-là, nous avons pris un petit déjeuner sur cette même terrasse d'où nous l'avions vu pour la première fois. Une crêpe au miel pour mon amie. Oeufs et toasts pour moi, mon petit déj favori durant ce voyage en Inde. Je jette un dernier coup d'oeil vers cette merveille du monde. Dans 3 jours, je suis à Paris.

Inde été 2012 706

Rédigé par Mimi

Publié dans #Inde-Rajasthan

Repost 0
Commenter cet article

anne 11/08/2012 20:20

une cinquantaine de lignes ont mouillé mes yeux , j'attends la suite, même pour pleurer..

Mimi 11/08/2012 22:52



merci, mille fois... la suite arrive...