My Little Santa Box

Publié le 14 Décembre 2012

Ca faisait longtemps que je n'étais pas venue ici, depuis twilight le mois dernier!!! il s'en est passé des choses, avec entre autres, une très jolie escapade à Nice fin Novembre, avec un saut en Italie et dans des petits coins charmants du côté de la provence et aussi à Monaco où j'ai un peu halluciné devant la splendeur des bâtiments et la propreté de la ville -je veux dire plus propre que la suisse quoi!- et où je me suis promis de revenir avec mon appareil photo parce que c'est assez incroyable à voir quand même Monaco, et puis retour au boulot, Décembre, la première neige, l'horreur des bouchons sur les routes, les gens qui avancent plus quand tombent 3 flocons, Noël qui arrive et l'excitation qui va avec, la neige encore, la pluie, les températures glaciales, la fatigue de l'hiver, les illuminations le soir dans Genève, et bam! mon ordinateur qui ne s'allume plus, comme ça sans prévenir,  enfermant avec lui des centaines de photos d'Inde nullement sauvegardées, que je n'irai pas reprendre de sitôt, je tiens à ma santé mentale hein! (l'Inde n'a pas été exactement mon voyage préféré) mais j'y tenais à ces photos, maintenant je vais attendre que le monsieur du magasin fasse une autopsie du disque dur. Heureusement que j'ai sauvegardé celles de Chine, j'en pleurerais de rage. Bon et puis alors ça faisait tout juste 2 semaines que je réapprenais à vivre sans ordi, sans internet, et que je commençais à m'y habituer, à m'occuper avec des choses simples, de la vraie vie, cuisine, lecture, infos de 20h, élection de Miss France 2013, bain, crème sur les jambes et coucher tôt. Puis ça y est le nouvel ordinateur est arrivé. Je respire. C'est fou tout ce qu'on fait avec cette machine et dont on ne peut plus  se passer, à se demander comment nos grands-mères faisaient pour avoir les horaires du car, du cordonnier, de la couturière, la recette de la pâte à chou et des infos sur cette fameuse crème de 8h d'une certaine Elisabeth. 

Depuis quelques heures donc, j'apprivoise ma nouvelle bête, je ne trouve plus les touches, elle (la bête donc) me fait des trucs bizarres du style m'effacer des bouts de textes quand j'écris, ce qui est à la longue assez pénible, j'ai même pas encore installé Picasa, mais wouah qu'est ce que c'est rapide ! 

Et voilà que cette semaine, je reçois mes 3 Box (la little box, la gambettes box et la Charity box). La little box de Décembre pour commencer. Photos pour blog 008

Alors je sens que ça va râler sévère sur la blogo, et là je serai en partie d'accord. Je m'attendais à quelque chose de plus "pailleté" pour ce mois-ci, je ne sais pas, une boule à accrocher au sapin, une guirlande dorée, un CD de chants de Noël, une dédicace du Père Noël, du pain d'épice, non sérieusement, quelque chose de plus Noël quoi, je voulais des paillettes, que ça scintille.

A la place j'ai eu : Photos pour blog 015

2 tubes crème pailletée pour le corps topicrem + 1 masque visage absolution + 1 mascara noir Nivéa Photos pour blog 010

1 headbandPhotos pour blog 011

des mitaines noires toute doucesPhotos pour blog 013

Photos pour blog 0141  bon cadeau pour un atelier cuisine Cook&Go (d'une valeur de 29 euros) valable un an

Photos pour blog 016

Photos pour blog 017Je sais comme ça, ça a l'air plutôt cool, c'est juste que quand on repense au contenu de la box de décembre 2011, on pleure un peu quand même (une bougie, du parfum, de la poudre pailletée, du sérum, une crème, d'autres trucs et surtout 1 rouge à lèvres & 1 vernis Lancôme collection Golden Hat). 

Je trouve le contenu décevant pour une Santa Box, et d'ailleurs le thème est moyennement respecté, à part pour la crème pailletée et le headband doré. Quand au mascara noir, on en a trop eu maintenant. Mais j'aime quand même le choix des produits, les marques continuent d'être variées, je me servirai de tout.  

Ce week end, je parlerai de la première Gambettes Box et de la Charity Box édition limitée que je viens de recevoir !

Rédigé par Mimi

Publié dans #Boîtes à surprises (My Little Paris)

Repost 0
Commenter cet article