you were wrong about me

Publié le 20 Février 2011

500-jours-ensemble-2009-L-2

 

J’ai eu l’impression que ce film avait été écrit pour moi, tout, absolument tout, est parfait. Le look fantaisiste et rétro, le regard amoureux de Tom, celui lointain et indéfinissable de Summer, les retrouvailles par hasard, et les dernières paroles échangées sur ce banc, tellement justes, tellement vraies. J’ai cru que mon cœur allait se casser en deux, littéralement, au moment où je me disais « mais je ne vais quand même pas pleurer ! » j’ai senti une larme fendre mes cils et glisser sous ma paupière à demi close le long de ma joue. Parce que 500 days of Summer raconte tellement bien l’irracontable.

 

Rédigé par Mimi

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article